labour


labour

labour [ labur ] n. m.
• 1180; de labourer
1Travail de labourage, façon donnée à une terre pour la retourner et l'ameublir. labourage. Labour à bras (à la bêche, à la houe). Labour à la charrue, au tracteur. Labours superficiels ou légers. Labours profonds. défonçage. Bandes de terre parallèles faites par le labour ( 1. raie, sillon; dérayure, 1. enrayure) . Labour d'automne, d'hiver ( hivernage, 2. parage) , de printemps. Bœuf, cheval de labour.
2Terre labourée. guéret. « Les terres nues, jaunes et fortes, des grands carrés de labour » (Zola).

labour nom masculin (de labourer) Retournement de la terre à l'aide de la bêche, de la houe, de l'araire ou de la charrue, pour l'ameublir, enfouir ce qu'elle porte en surface, et préparer ainsi son futur ensemencement. Terrain labouré (surtout pluriel). ● labour (citations) nom masculin (de labourer) Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 Sa haute silhouette noire Domine les profonds labours. On sent à quel point il doit croire À la fuite utile des jours. Les Chansons des rues et des bois, Saison des semailles, le Soir labour (synonymes) nom masculin (de labourer) Retournement de la terre à l'aide de la bêche, de...
Synonymes :

labour
n. m.
d1./d Travail de labourage, façon donnée à une terre.
d2./d (Plur.) Terres labourées.

⇒LABOUR, subst. masc.
[Correspond à labourer II]
A. — AGRIC. [Correspond à labourer II A 1]
1. Travail de la terre qui consiste à l'ouvrir et à la retourner en profondeur pour la culture. Synon. labourage (v. ce mot A 1). Labour à la bêche, à la charrue, avec un attelage, avec un tracteur. La crosse de leur labour ne fait qu'effleurer la terre, et n'a pu même élever un sillon (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 308). Jean achevait son labour, lorsque Delhomme, qui revenait à pied d'une ferme voisine, s'arrêta au bord du champ (ZOLA, Terre, 1887, p. 438).
SYNT. Labour et sarclages, sulfatage, ensemencement, semailles, moissons, fenaison; labour d'été, d'automne, d'hiver, de printemps.
Animaux, bêtes de labour. Bœufs ou bêtes de trait destinés à être attelés à la charrue pour labourer. Synon. vx bœufs-laboureurs (v. laboureur A). Il faut, comme un cheval de labour, être à suer sang et eau! Quel collier de misère! (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 140).
Garçon, valet de labour (vx). Ouvrier agricole employé au labour. Synon. mod. garçon, valet de ferme; vx valet laboureur (v. laboureur A). On distinguait la voix des valets de labour qui stimulaient les attelages (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 172). Deux garçons de labour, en blouse, sortaient alors avec la charrue attelée (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 44).
Champs, terres de labour. Champs, terres labourables et labouré(e)s. Enclos dans la ville, de vastes jardins et même des champs de labour (MICHELET, Chemins Europe, 1874, p. 251). Bois taillis, prairies, pâtures, terres de labour, fermes et métairies (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 80).
2. Façon donnée à la terre en la labourant. Synon. labourage (v. ce mot A 2). Augmenter, diminuer les labours; champ, terre en labour; labour superficiel, léger, croisé. Ils donnaient, dit Pline, jusqu'à neuf labours à leurs champs (MICHELET, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 32). Il faut, comme un semeur sur un profond labour, Répandre hors de soi son âme avec largesse Afin que le blé germe où le soc a passé (Ch. GUÉRIN, Cœur solit., 1904, p. 179).
SYNT. Labour(s) de déchaussage, de défoncement, de défrichement, de déchaumage, d'enfouissement; labour de niveau, en billons, en planches.
3. P. ext., souvent au plur. Sol, champ, terre labouré(e). Synon. vx ou région. labouré(e) (v. ce mot II A et B). Les labours engraissés attendaient le maïs, Dont le grain a copié l'intérieur du lis (JAMMES, Géorgiques, Chant 4, 1911, p. 36) :
... Françoise eut l'idée d'aller faucher un paquet de luzerne pour ses vaches. (...) elle se décidait en songeant qu'elle trouverait là-haut son homme, au labour; car elle n'aimait guère s'y hasarder seule...
ZOLA, Terre, 1887, p. 443.
B. — P. anal. Le labour de + subst. Synon. de sillon.
[Correspond à labourer II A 2] Je crus à jamais les roses Mortes au brutal labour du canon (CROS, Coffret santal, 1873, p. 78).
[Correspond à labourer II B 2 b] Quand on regarde le teint de bile de l'homme, le dur labour dans sa figure des rides (GONCOURT, Journal, 1895, p. 826).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 « produit, rapport du travail de la terre » (WACE, Rou, éd. J. Holden, II, 308); 2. ca 1180 « travail de la terre, des champs » (MARIE DE FRANCE, Fables, 95, 6 ds T.-L. : Menot ses humes en labur); 1532 terres de labeur (Compte de S. Ladre, p. 205, Hosp. Clerm.-sur-Oise ds GDF.); 1680 donner un labour à la vigne (RICH.); 3. ca 1180 « terre cultivée, labourée » (Jeu d'Adam, éd. W. Noomen, 669). Déverbal de labourer. Les sens de labour sont exactement rendus dès le VIIIe s. par le lat. médiév. labor (NIERM.), les sens 2 et 3 étant déjà attestés en b. latin. Fréq. abs. littér. : 414. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 194, b) 412; XXe s. : a) 1 180, b) 663.

labour [labuʀ] n. m.
ÉTYM. V. 1180; déverbal de labourer.
1 Travail de labourage, façon donnée à une terre pour la retourner et l'ameublir. Façon; labourage, labourer. || Le labour consiste à enfouir les couches superficielles avec ce qui les recouvre (végétation, engrais) et à ramener en surface les couches profondes, en découpant dans le sol des mottes, des bandes de terre qu'on retourne. || Outils, instruments de labour. Agricole (outillage). || Labour à bras (à la bêche, à la houe). || Labour à la charrue. || Labours superficiels ou légers, dits pseudo-labours ( Cultivateur, herse, scarificateur). || Labours ordinaires, avec des charrues tirées par un attelage ou un tracteur. || Labours profonds. || Labours à grande profondeur, avec une charrue défonceuse ( Défonçage). || Labours de défoncement, de défrichement, de jachère, de déchaumage, d'enfouissement. || Bandes de terre parallèles faites par le labour ( Raie, rayon, sillon; dérayure, enrayure). || Labour en billons, en planches, à plat. || Écobuer, fumer une terre avant le labour. || Briser, effriter les mottes après le labour. Hersage, roulage. || Labour d'automne (→ Fumer, cit. 15), d'hiver ( Hivernage, parage), de printemps. || Donner un labour préparatoire à une terre; donner deux, trois, quatre labours ( Quartager, retercer; retroussage). || Champ en labour (→ Alterner, cit. 2; enfoncer, cit. 19).… de labour. || Bœuf, cheval de labour (→ Chaîne, cit. 12; cheviller, cit. 2).
1 À aucune époque, quand il s'était loué chez les autres, il n'avait fouillé la terre d'un labour si profond : elle était à lui, il voulait la pénétrer, la féconder jusqu'au ventre. Le soir, il rentrait épuisé, avec sa charrue dont le soc luisait comme de l'argent.
Zola, la Terre, III, I.
Un, les labours : la période où l'on laboure.Par compar. ou par métaphore littéraire :
1.1 C'était comme en labour de terre difficile
L'instant nu, déchiré
Où l'on sent que le fer trouve le cœur de l'ombre
Et invente la mort sous un ciel qui change.
Yves Bonnefoy, Poèmes, « Le feuillage éclairé », II, Mercure de France, 1978, p. 132.
2 (V. 1180). Par métonymie. Terre labourée. Guéret. || Labours prêts à être ensemencés (→ Fumer, cit. 1). || Semeur dans ses labours.
2 Sous le ciel vaste, un ciel couvert de la fin d'octobre, dix lieues de culture étalaient en cette saison les terres nues, jaunes et fortes, des grands carrés de labour, qui alternaient avec les nappes vertes des luzernes et des trèfles.
Zola, la Terre, I, I.
3 Les champs moissonnés, les labours ondulaient avec une souplesse retenue et qui semblait aux yeux une sorte de toucher velouteux.
M. Genevoix, Raboliot, I, III.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • labour — la‧bour [ˈleɪbə ǁ ər] , labor noun [uncountable] 1. work involving a lot of physical or mental effort: • The garage charges £65 an hour for labour. • those involved in repetitive, unskilled manual labour (= work that involves using your …   Financial and business terms

  • labour — (US & Austral. labor) ► NOUN 1) work, especially hard physical work. 2) workers collectively. 3) (Labour) the Labour Party. 4) the process of childbirth. ► VERB 1) work hard …   English terms dictionary

  • labour — Labour, ou labourage, Cultus agrorum, Agricultura, Aratio, Agricolatio. Qui est en labour, Ager cultus et nitidus. B. Labour de terre, Molitio agrorum. Entretenir le labour, Tenere studia agri colendi. Qui se cognoist au labour, Prudens… …   Thresor de la langue françoyse

  • labour — Labour. s. m. La façon qu on donne aux terres en les labourant. Il faut donner deux labours à cette terre. on luy a donné tant pour son labour. il luy faut payer ses labours & semences. On appelle, Chevaux de labour, Les chevaux dont on se sert… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • labour — British English spelling of LABOR (Cf. labor) (q.v.); for spelling, see OR (Cf. or). As short for the British Labour Party it is from 1906 …   Etymology dictionary

  • labour — la bour, n. Same as {labor}; British spelling. [Chiefly Brit.] [PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Labour — (spr. Labuhr), ehemalige Landschaft im südwestlichen Frankreich, Theil der Gascogne; Hauptstadt war Bayonne …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Labour — er det engelske arbejderparti …   Danske encyklopædi

  • labour — is the standard spelling in BrE, whereas labor is the standard form in AmE …   Modern English usage

  • labour — [lā′bər] n., vi., vt. Brit. sp. of LABOR …   English World dictionary